Chez Lakévio, le conte du lundi est au feu vert, non, rouge !

robert kenton nelson

Je voudrais bien imaginer une nouvelle sur l'image de Lakévio, un feu rouge à un carrefour...

mais un reste de migraine m'ôte jusqu'à la moindre parcelle d'imagination.

Tout ce que je suis capable de me dire, c'est qu'à mon âge, je devrais être enfin capable de décrypter les feux rouges et les feux orange dans le domaine relationnel...

Et puis, plus amusant : les feux rouges, non, ceux-là ne sont pas vraiment amusants, plutôt les feux verts, dans le jeu du Mille-Bornes de mon adolescence. Que de folles parties ! La toute première fois, en vacances, dans les Alpes, à Bonneval sur Arc, avec deux petits voisins, une fille et un garçon, en vacances eux aussi. Puis, avec mon cousin très aîné, pendant que mon frère s'escrimait à faire des maths...

Et enfin, à la mer, à l'hôtel-Pension "Astoria", où nous étions toute une bande.

Il était une fois des filles et des garçons qui jouaient au "Mille Bornes" Voilà qui ferait un bon incipit !

Quand on récoltait un feu rouge, il fallait attendre un feu vert pour repartir. Sinon, il y avait quatre super-cartes, et avec un véhicule prioritaire, si mes souvenirs sont bons, on pouvait brûler tous les feux rouges.

Je pense aussi aux feux de signalisation dans Bruxelles... Quand tu as un feu rouge rue de la Loi, ou avenue de la Couronne, tu les auras tous... Mais si tu as un feu vert et que c'est la fin du temps dévolu au passage, tu risques à la longue d'avoir le prochain feu, orange et puis les autres, rouges.

mille-bornes-french-card-game-craze-1962-2

le mille bornes

mille bornes

Moralité de l'histoire, je n'aime pas les feux rouges, sauf quand je joue au "Mille  Bornes".

Et sauf ! Oui, sauf à un passage à niveau, quand le feu devient rouge, que la sonnerie retentit et que les barrières s'abaissent. Et surtout, quand le train apparaît, fonçant dans la forêt. Délicieux frisson! Il paraît que les passages à niveau sont considérés comme étant encore très dangereux, mais personnellement, je les adore, n'ayant jamais eu l'intention de passer en-dessous du train.

Ca ferait désordre !

Pas terrible comme réflexion... Je ferai mieux la prochaine fois, promis !