Il s'est toujours passé des événements exceptionnels lors des années se terminant par un 9...

Avant de voir ce que je vais écrire, je dois reconnaître que je ne suis pas faschée de voir se terminer cette période de fêtes, encore que cela se soit parfaitement déroulé... Je flippe davantage à l'approche des fêtes que pendant ces deux semaines de vacances... Bien sûr, je suis désolée pour ceux qui reprennent le collier du travail, ou l'ont déjà repris... Mais bon. Noël s'est bien passé, grâce à mon séjour à Hurtebise, et j'ai passé un excellent 1er janvier, grâce à une amie et à notre brunch, suite de notre petit souper zakouskis et salade bio de la veille.

De plus, je viens d'accomplir quelques petites corvées nécessaires que je repoussais de jour en jour. Donc, je suis contente.

Demain, retour au cours du soir (d'histoire de l'art) et jeudi 10, ainsi que le vendredi 18, atelier de reliure origamis... On verra ce que cela donne. Je ne sais pas si je suis très douée en pliages. Sauf ceux que l'on faisait dans les cours de récréation avec des points de couleur et des phrases plus ou moins poétiques.

Les années NEUF,ves o;)

Je ne me souviens évidemment pas de l'année 1959. J'ai eu deux ans en septembre... Je sais bien qu'entre deux et trois ans, j'ai fait un séjour à l'hôpital d'Ixelles (j'en ai gardé des flashes... ce sont sans doute mes plus anciens souvenirs)... Mais le reste se perd dans le quotidien familial, jusqu'au moment où j'entre "au Jardin d'enfants", c'est-à-dire, à quatre ans.

En 1969, j'étais en sixième primaire... L'homme allait marcher sur la Lune, j'allais faire un dessin pour participer à un concours, pour le supplément Junior du quotidien que mes parents lisaient. Je n'ai pas eu le premier prix, mais mon dessin est paru le jour même du numéro spécial, en couleurs, et mes parents l'ont pieusement gardé - et moi aussi. Cela fera un souvenir pour mes peut-être futurs petits-enfants.

La lune en 1969

(à noter que le drapeau américain n'est pas censé flotter au vent, puisqu'il n'y a pas de vent).

il allait y avoir les Jeux olympiques de Mexico. Ou ils avaient déjà eu lieu? Ils ont lieu pendant les années paires.

Mon institutrice de cette année-là m'a rappelé que nous avions fait une excursion à la Maison d'Erasme, à Anderlecht. Comment pouvais-je imaginer que j'y retournerais si souvent, beaucoup plus tard? Que l'existence de cette Maison (où Erasme de Rotterdam n'a séjourné que quelques mois d'ailleurs, puisque c'était la maison du chanoine Wijkmans, un ami à lui...) allait influencer mon choix de vivre à Anderlecht?

1969, aussi, l'année de l'examen "diocésain", qui a son équivalent dans l'enseignement officiel, qui portait sur le français et sur les mathématiques et où j'avais expérimenté les Q.C.M. pour la première fois...  Et cette année-là, contrairement à l'année précédente, nous n'allions pas passer des vacances exceptionnelles.

***

En 1979... Tant de choses avaient changé! En dix ans. L'entrée (en septembre 69-70) en humanités, et, quelques années plus tard, la sortie des humanités, mais au lycée d'Ixelles... Le monde aussi avait changé. Quelques guerres en moins (le Vietnam), quelques drames en plus...

N'est-ce pas aussi l'année de la destitution du Shah d'Iran (ou cela date-t-il de fin 1978?)

Si l'année 1979 n'avait pas trop bien commencé, en septembre 1979, je suis entrée à l'Ecole normale, et j'y ai été très vite très très bien. Que de bons souvenirs, et pas que didactiques... Une année qui aura toujours pour moi la couleur ... D'un gilet violet et d'une jupe prune. Et si je devais trouver une musique à associer à cette année-là! Il y en a tellement...

***

En 1989... J'étais mariée et j'avais un petit garçon qui allait sur ses trois ans. Le soir de l'anniversaire de mon (ex) mari, nous allions à un vernisssage, à l'Hôtel de Ville et à la maison de la Louve, où l'on exposait une rétrospective Léon Devos. Avec le tableau de la robe rouge de Mme Léon Devos (ou d'une amie du peintre), et des retrouvailles avec des anciens amis de mon mari (qu'il avait perdus de vue). Une année qui compte. Dommage que les souvenirs politiques désertent aussi rapidement. Je pourrais faire des recherches, mais tout ce que je puis extraire de ma mémoire, pour le moment, c'est un voyage en Suisse, c'est vrai! Et la mode de la Lambada..

davos ou filisur

Suisse, juillet 1989, Davos ? Landquart? Ou Filisur?

mme leon devos

(c) Léon Devos

le livre rouge de mme leon devos

"La robe rouge de Madame Léon Devos" (mon livre d'artiste fait en 2015)

En 1999... Dix ans après, une drôle d'année. Pas vraiment facile. Elle ne se termine pas trop bien, en conséquence de quoi je ne vais pas m'appesantir dessus. Et pourtant, elle était nécessaire. Disons qu'elle se termine par le mariage de Philippe de Belgique et de Mathilde, actuellement roi et reine des Belges o;) (et on ne leur coupe pas la tête en effigie, je dois le reconnaître).

Et en 2009... Encore dix ans après.  Presque quatre ans dans mon ancienne maison à Ixelles. Puis déménagement. J'habitais ici depuis cinq ans. Est-ce possible? Je fréquentais l'Ecole des Arts d'Anderlecht, j'étais membre du groupe Graphite. A la mi-janvier, nous allions organiser notre première rencontre des anciennes du Lycée d'Ixelles, et une semaine après, il y avait le réveillon Graphite... Où j'allais faire une rencontre. Et tant pis si cela n'a pas fonctionné...

***

Impossible de savoir ce que 2019 nous réserve, de joies, de peines ou de rien... Ni sur le plan politique. Ni sur le plan mondial. Tout ce que je sais, c'est que demain, donc, je mange du poulet en sauce au curry doux... Que je vais chez la kiné... Que la Rose apporte de la galette des Rois... (A force de voir des galettes partout sur fcbk, cela me donne envie). Et que je retourne au cours d'histoire de l'art. oui. Oui.